L’aromathérapie pour soigner les petits bobos

Mon article d’aujourd’hui va traiter d’un sujet actuel, l’aromathérapie. Pour les personnes qui ignorent ce que c’est, l’aromathérapie est l’utilisation de l’essence aromatique des plantes pour prévenir, soigner certaines maladies mais aussi pour vous détendre. De plus en plus d’aromathérapeutes la conseillent pour : Diminuer le stress et l’anxiété – Réduire les symptômes de dépression – Traiter les insomnies légères – Traiter certaines démangeaisons – Soulager des douleurs musculaires.


Ma séance d’aromathérapie

Un matin, au mois de décembre, j’ai rencontré une de ces conseillères en aromathérapie. Dans l’Hérault, à Poussan, Aleksandra Demazy m’a reçu chez elle et m’a fait un diagnostic complet de mes besoins. Après m’avoir présenté Young Living, la marque américaine d’huile essentielle qu’elle utilise et dont elle est ambassadrice, elle m’a fait tenir quelques minutes dans la pomme de ma main Itovi, un boitier en métal connecté à une application mobile, qui n’est autre qu’un scanner de fréquences corporelles qui envoie des ondes électriques et qui en fonction de la réponse du corps fait correspondre des huiles essentielles. A la suite de cette simulation, j’ai reçu par mail le listing des huiles dont mon corps avait besoin par rapport à mon état de santé à savoir : l‘huile essentielle d’origan qui est un excellent moyen de stimuler mon système immunitaire pendant les mois d’hiver, et qui aide à soutenir les poumons et les voies respiratoires supérieures, l’huile essentielle de menthe verte qui est utile pour soutenir le système digestif et pour réduire les symptômes de nausées. Autre huile qui m’a été préconisé, est un mélange, le Grounding. Il combine des huiles essentielles de sapin blanc, d’épinette, d’ylang-ylang, de pin, de cèdre, d’angélique et de genévrier qui favorise la clarté mentale, l’équilibre émotionnel, soulage le stress et améliore la spiritualité. Après ce diagnostic, j’ai voulu tester sur la durée ces huiles Young Living dont me parler Aleksandra. Je lui ai commandé une huile citron.


Les bienfaits de l’huile Citron de Young Linving

L’huile essentielle de citron a de puissantes propriétés anti-infectieuses contre les bactéries, les virus, et autres parasites. Elle contient du limonène qui agit sur la motilité gastrique améliorant ainsi la digestion des corps gras. Elle aide aussi à lutter contre les nausées et le mal des transports. Les coumarines présentes dedant participent à l’inhibition de l’agrégation des plaquettes sanguines. Ses propriétés antibactériennes incitent à l’utiliser contre les cheveux gras, les affections cutanée : psoriasis, eczéma, etc.) et les peaux grasses. Concernant le bien être, elle combat les angoisses et l’anxiété, aide à bien dormir, à être créatif et à lutter contre la déprime.

 

Conseil d’utilisation :
J’utilise cette huile pour purifier l’air de mon appartement à l’aide d’un diffuseur à vapeur. J’utilise aussi cette huile pour faire mon ménage, je mets 5 gouttes dans de l’eau bien chaude et je fais mon sol avec, c’est 100% bio. Il m’arrive aussi de m’en servir pour mes cheveux je mets 2 gouttes dans ma main et je mélange avec mon shampoing. Cela aide à lutter contre les pellicules, contre les cheveux gras et ternes. Le citron s’utilise aussi dans un verre le matin pour l’effet détox, par contre il est photosensibilisant, il ne faut pas s’exposer au soleil si application cutanée.
Pour conclure :
A haute température une huile essentielle perd ses propriétés. Il est donc préférable d’utiliser le citron pour dégraisser par exemple, mais dans de l’eau à température inférieure à 40 degrés.

Plus d’informations sur :

Too good to go : l’application qui lutte contre le gaspillage alimentaire

Chers internautes, avant de vous parler de cette application mobile révolutionnaire Too good to go, je voudrais vous faire part des chiffres faramineux du gaspillage alimentaire en France. Les chiffres sont récents et établis par l’Ademe, (l’agence de l’Environnement et de la maîtrise d’énergie).

Chaque année, dans notre pays, près de dix millions de tonnes de produits alimentaires, dont 1,2 million de tonnes de nourriture encore bonne pour la consommation sont gaspillés.

20 milliards en euros représente le coût du gaspillage alimentaire. chaque Français gaspille 50 kg de nourriture par an, dont 20 à 30 kg de nourriture encore consommable. C’est l’équivalent d’un repas par semaine ou de 259 € par an.

Réduis le gaspi, Mange à petit prix

J’ai découvert cette application grâce à mon amie Claire (Miss Alsace big up à toi!). Le principe est simple : Too good to go, aide les restaurants, les snacks, les boulangeries et les primeurs à lutter contre le gaspillage. Tout le monde sait qu’à la fin de la journée, ou de la soirée, les invendus vont à la poubelle ! Alors grâce à Too good to go, les commerçants bradent ce qui ne peut être de nouveau proposé aux clients le lendemain.

L’utilisateur de l’application entre son adresse et grâce à la géolocalisation, a accès aux commerces partenaires situés à proximité. Le commerçant quant à lui, propose une tranche horaire durant laquelle l’utilisateur pourra venir chercher un « panier-surprise ». 

Etant sur Marseille en ce moment, j’ai utilisé l’application récemment pour une boulangerie partenaire près de chez moi qui proposait un panier surprise à 4€ d’une valeur réelle de 10€. Lors de la réception de ma commande, dans le sac il y avait : des pains spéciaux, des viennoiseries, une pâtisserie, et d’autres produits traiteurs ( 1 quiche aux lardons, et une part pizza au fromage). J’ai payé à la réception à 20h dans la boulangerie. Le service est gratuit pour les utilisateurs, mais l’application prend un pourcentage du prix du panier aux commerçants.

Que pensez-vous du concept ? Voulez-vous tester ?